Me voilà de retour

Ma petite escapade est terminée et me voilà de retour. Dès demain la boutique sera ouverte aux jours et heures habituels (mercredi-vendredi et samedi de 14 heures à 18 heures)

N’hésitez pas à me rendre visite. Les nouvelles collections commencent à arriver

20160719_144224

et ces jelly rolls sur lesquels je craque totalement

Lorsque je pars en vacances, le premier sac dont je m’occupe c’est celui à ouvrages. Je ne peux pas imaginer une journée sans tirer l’aiguille. Même si les journées sont bien remplies, je trouve toujours un moment pour mes ouvrages, souvent d’ailleurs tôt le matin.

J’ai donc pu terminer le top de mon patch aux carrés

20160719_181703

et commencer des hexagones pour un autre projet.

20160719_182017

L’été j’aime aussi lire et ma lecture du moment est le dernier livre de Tracy Chevalier, j’ai du mal à le lâcher et je vous le conseille, vous verrez on y parle un peu de patchwork.

A-lorée-du-verger-184x300

Et comme je pense qu’il ne faut pas hésiter de dire aux personnes que l’on aime qu’on les aime, il faut savoir aussi remercier certains professionnels quand ils ont su être à notre écoute. Ce fut le cas d’un médecin pour qui j’ai beaucoup de reconnaissance. Elle a su nous écouter, prendre les bonnes décisions et nous permettre de sortir d’une longue période difficile. Elle m’a un jour dit qu’elle aimait beaucoup le patchwork, aussi je viens de lui offrir cette petite corbeille

20160719_144032

c’est un modèle paru dans un des tout premiers Magic Patch, et je l’ai déjà beaucoup réalisée. Les carrés mesurent 7 cm de côté.

Et je vais terminer cet article avec juste cette image car encore difficile d’en parler davantage, l’émotion est trop forte. Cette ville magnifique qui évoque légèreté et insouciance si bien chantée par Dick Rivers dans « Nice Baie des Anges »

464772-decouvrez-les-dessins-en-hommage-aux-vic-diapo-2

 

 

couture créative et visite d’exposition

J’ai un peu délaissé le patchwork, mais rassurez vous, pas très longtemps, pour de la couture créative. Avec Mélanie, ma fille, nous avons coutume pour Noël mais aussi pour nos anniversaires, de nous offrir un ou des cadeaux fait mains. Elle m’avait fait part de son besoin de trousses, pochons, étuis pour y ranger des affaires lors de ses voyages,  l’objet de son cadeau d’anniversaire était tout trouvé. 2016 est une année particulière car elle change de dizaine, nous avons fait un repas en petit comité aujourd’hui avant de réunir la famille en août.

Aujourd’hui j’ai pu donc lui offrir une petite partie. Cette pochette trousse pour y ranger des bijoux, un modèle tiré du livre « un petit bout de fil »

Et un organisateur de sac d’après le tuto trouvé ici

Hier matin je suis allée visiter une très belle exposition de patchworks, celle du club de Brassac. Elle avait lieu au temple de Lacaze (Tarn) un endroit magnifique. En avant pour la visite

20160702_12075320160702_12060620160702_12010420160702_12073920160702_12060220160702_120056

J’ai passé vraiment un agréable moment avec Laurence et les personnes présentes. Ayant déjà eu un aperçu de certains de leurs ouvrages quand elles sont venues me rendre visite à la boutique, je ne suis pas étonnée de la grande qualité de leur travail

J’ai un grand coup de coeur pour ce quilt que j’ai pu apercevoir lorsqu’il était en cours car la bordure a été choisie à la boutique. Il a une histoire, il est chargé d’émotions, il  a été offert à Laurence lorsqu’elle a quitté sa région.

20160702_120640

Aujourd’hui je vais aussi vous parler du défi de l’été : « un gabarit un quilt » que Corinne a lancé sur son blog   

bien tentant n’est ce pas, et facile à réaliser durant les vacances, sur la plage, dans le jardin… et je dois dire que je craque sur sa réalisation avec  les tissus de la collection Hyde Park

ob_8bc116_5-dsc-2278

Qui dit vacances dit aussi pour beaucoup d’entre nous lecture. Ma principale conseillère dans ce domaine est Mélanie.

Quand elle m’a proposé celui ci, j’avoue que ni le titre ni la couverture ne m’ont attirée, mais comme je sais que je peux avoir entière confiance dans ses conseils, j’ai décidé de ne pas m’arrêter à ma première impression et comme j’ai bien fait. J’ai été emportée par l’histoire dès les premières pages et je le termine à regrets.

La-derniere-reunion-des-filles-de-la-station-service-de-Fannie-Flagg-traduit-de-l-anglais-par-Jean-Luc-Piningre

Après Beignets de Tomates Vertes et Miss Alabama et ses petits secrets, le nouveau roman de Fannie Flagg.
  Point Clear, Alabama. Après avoir marié la dernière de ses filles, Sookie Poole aspire à un repos bien mérité. Elle aimerait se consacrer enfin à elle, à son couple, faire avec Earle, son mari, les voyages dont elle rêve. Mais elle doit encore compter avec sa mère, l’incroyable Lenore Simmons Krackenberry qui, à 88 ans, épuise les infirmières à domicile les unes après les autres. Si certains de ses coups d’éclat récents peuvent laisser penser qu’elle souffre de démence sénile, le diagnostic n’est pas aisé à établir car, toute sa vie, son comportement a été des plus excentriques.
Le jour où un mystérieux interlocuteur révèle à Sookie un secret de famille parfaitement inattendu, son existence vole en éclats, à commencer par ses rapports avec sa mère. Afin de comprendre qui elle est vraiment, Sookie va alors se mettre sur la piste d’une femme exceptionnelle, Fritzi, qui, en 1940, tenait avec ses trois sœurs une station-service dans le Wisconsin. Le destin incroyable de Fritzi donnera-t-il à Sookie une nouvelle inspiration pour sa propre vie ?
Fannie Flagg met ici en scène deux femmes, Sookie et Fritzi, qui, à quelques décennies d’intervalle, vont devoir se réinventer. Connaisseuse aguerrie des pleins et des déliés de la destinée, elle nous offre une nouvelle fois un roman au charme fou, à la fois tendre, touchant, comique et riche en retournements.

J’ai été un peu longue aujourd’hui, mais j’avais beaucoup de choses à partager avec vous. Je vous souhaite une très belle semaine et à bientôt pour un nouvel article